Steve & Stan

Nouvelle création: BOLCHEVIK CARTOONS

images

 

On connaît l’âge d’or du cinéma soviétique des années 1920 et ses grands noms, Eisenstein, Vertov, Poudovkine… Un de ses versants moins connu est le cinéma d’animation. Une forme de cinéma qui oscille généralement à l’époque, et quelle qu’en soit la provenance, entre la mise en œuvre spectaculaire de techniques artistiques et une vocation éducative. En somme, s’appuyer sur son aspect divertissant et son accessibilité à tous pour éduquer une population encore largement analphabète. La jeune Union soviétique, qui a besoin de propager ses idées au plus grand nombre et dans les endroits les plus reculés, s’en empare justement à ce titre. Faire connaître et imposer la journée de la femme (Vavila le terrible et tante Arina). Assurer la promotion du Mouvement des pionniers (Les Aventures du petit Chinois). Simplement divertir, mais idéologiquement (La Patinoire, Les Aventures de Munchausen). Ou, usant de l’animation d’objets plutôt que du dessin, verser dans le pur film de propagande anticapitaliste (Soyons vigilants et Notre réponse aux papes de Rome). Autant d’aspects de l’animation soviétique muette à retrouver avec ces six courts métrages très rares, issus des collections de la Cinémathèque de Toulouse.

La Patinoire (Katok)
Youri Jeliaboujski
1927. URSS. 6 min. Noir & blanc. Numérique. Muet. Intertitres russes.

Les Aventures de Munchausen (Pokhojdenia Miounchausena)
Daniil Cherkes
1929. URSS. 19 min. Noir & blanc. 35 mm. Muet. Intertitres russes. Sous-titrage informatique en français.

Vavila le terrible et tante Arina (Grozny Vavila i tetka Arina)
Nicolai Khodataev, Olga Khodataeva
1928. URSS. 6 min. Noir & blanc. 35 mm. Muet. Intertitres russes. Sous-titrage informatique en français.

Soyons vigilants (Budem Zorki)
Nikolai Khodataev
1927. URSS. 8 min. Noir & blanc. 35 mm. Muet. Intertitres russes. Sous-titrage informatique en français.

Notre réponse aux papes de Rome (Nash otvet Papam Rimskim)
A. Skripchenko, G. Tarasov
1930. URSS. 6 min. Noir & blanc. 35 mm. Muet. Intertitres russes. Sous-titrage informatique en français.

Les Aventures du petit Chinois (Priklyucheniya kitajchat)
Maria Benderskaia
1928. URSS. 18 min. Noir & blanc. 35 mm. Muet. Intertitres russes. Sous-titrage informatique en français.

> Romain Quartier – Contrebasse, guitare, claviers et trompette

> Pierre Pollet – Batterie, guitare piccolo et glockenspiel

Steve & Stan est un duo de compositeurs et musiciens multi-instrumentistes. Romain Quartier et Pierre Pollet présentent sur scène un répertoire mêlant jazz, rock, funk et musiques naïves au service des images. Tous deux membres du sextet Et Hop (electric jazz & films super 8 réalisés par le groupe), ils se sont initialement réunis pour mettre en musique des dessins animés de la série Nu Pagodi réalisés en Russie dans les années 1970.

En collaboration avec Transat Production
En partenariat avec le Festival On Cartoon
et les producteurs de films d’animation
de Midi-Pyrénées

> Dans le cadre du festival
On Cartoon (24-27 septembre 2014)

Steve & Stan est parti en tournée au Brésil pour y présenter ce ciné-concert dans le réseau des SCESC, en collaboration avec  UIRAPURU productora

 

Teaser de présentation:

 

 

 

Création « Nu Pogodi »

SmileVOSTF05

Ciné concert sur des films d’animation Russes des années 60.

 

Steve & Stan est un duo incarné par Pierre Pollet et Romain Quartier. Tous deux musiciens multi-instrumentistes et compositeurs, ils mélangent sur scène jazz, rock, funk ou musiques naïves pour servir des images inédites en France.

Vous connaissez probablement Tom & Jerry mais pas forcement «Nu, pogodi!»: pendant qu’un chat courrait après une souris aux États Unis, c’est un loup qui coursait un lapin en Russie.

6 films courts sont joués pendant le ciné concert. Issus de différentes productions (Russie et République Tchèque), ces dessins animés et films d’animation on été numérisés à partir de format super 8.

«Connaissant mon goût particulier pour le format super 8, Nathalie Conio (metteur en scène Franco-Russe avec qui je joue et pour qui je compose) m’a légué sa collection de films. Une dizaine de petites bobines que ses parents lui projetaient dans sa jeunesse. En regardant ce trésor, j’ai tout de suite pensé qu’il fallait en faire quelque chose. Pierre m’a rejoint, nous avons joué sur les films, la magie a tout de suite opérée. Véritable terrain de jeu, c’est un régal de jouer sur ces films inédits en France car les images nous poussent dans un très large panel de styles musicaux…»

Romain Quartier

 

Avec:

– Romain QUARTIER: Composition, contrebasse, guitare, claviers et bugle.

– Pierre POLLET: Composition, batterie, glockenspiel et guitare picolo.

 

Teaser de présentation:

 

Extrait du ciné-concert à la « Faites de l’image » 2013 / Toulouse / Les vidéophages:

 

VOSTF fdli 01photo © Claire Hugonnet @ la « Faites de l’image » / les vidéophages

Laisser un commentaire